Incontinence urinaire

L'incontinence urinaire désigne une émission d'urine involontaire.

Cette fuite peut apparaître sous différentes formes plus ou moins graves et avoir différentes causes. Dans ce cas, la condition indispensable pour la réussite d'une thérapie est la détermination des causes de cette affection.

En général, on distingue les formes d'incontinence suivantes :

Incontinence d’effort

Il s'agit dans ce cas d'une fuite urinaire par effet d'une contrainte physique. On distingue alors différents niveaux de gravité selon que la l’émission d’urine se produit seulement en toussant ou en éternuant ou lors d'une contrainte physique plus lourde, ou déjà en marchant, en montant les escaliers, ou lors de simples mouvements, ou même en étant allongé.

La cause de cette forme de fuite urinaire est un trouble ou un défaut du système de fermeture de la vessie. Un tel trouble peut avoir différentes origines : une faiblesse du sphincter qui peut survenir après une opération chirurgicale pour les hommes, une modification du plancher pelvien avec l'âge, accompagnée d’un abaissement de la vessie et de l'utérus.

Incontinence d’urgence

Dans ce cas, la fuite urinaire est le résultat de l'hyperactivité de la vessie. L'activité incontrôlable du muscle de la vessie entraîne un besoin pressant d'uriner et une miction incontrôlable. Le besoin d'uriner peut être plus ou moins pressant et la fréquence de ces symptômes d’urgence est soumise à une forte fluctuation.

Les causes des troubles de la vessie sont ici aussi très différentes et souvent difficiles à identifier. Elles vont de l'irritation de la vessie à cause d’inflammation, de tumeurs ou de calculs jusqu’à l'abaissement du plancher pelvien chez la femme et un grossissement de la prostate chez l'homme. Les maladies neurologiques peuvent également être à l'origine de ces troubles.

Formes mixtes

Les incontinences d'effort et d’urgence peuvent coexister. Cette combinaison, relativement fréquente chez les femmes, exige une distinction précise et une thérapie complexe.

Formes rares :

Incontinence réflexe

Il s’agit d’une forme particulière de fuites urinaires dues à des maladies neurologiques particulières.

 

Incontinence de débordement

Il s'agit là d'une fuite urinaire qui n'apparaît que si la miction n'est plus possible à cause d'un obstacle.

Thérapie

Le traitement des différentes formes d'incontinence vise ses causes et peut donc varier. Toutefois, l'éventail des possibilités thérapeutiques conservatives doit être pris en considération en premier lieu, quelle que soit la forme d'incontinence. Ce n’est que si ces dernières s'avèrent inefficaces qu’il faudra avoir recours à la chirurgie.

 

 

Rechercher dans tout le site:
St.-Antonius-Hospital

Akademisches Lehrkrankenhaus der RWTH Aachen

Clinique d'urologie et
d'urologie pédiatrique

Dechant-Deckers-Str. 8
52249 Eschweiler

+ 49 2403 - 76 1861

 
St.-Antonius-Hospital Eschweiler
Dechant-Deckers-Str. 8
52249 Eschweiler
tél.: 02403 76 - 0
fax: 02403 76 -1119