Dominantes de la clinique

Les opérations de l’artère du cou pour empêcher une apoplexie constituent une dominante du service.

Ces dernières années, un nombre accroissant d’analyses scientifiques a démontré que l’opération de l’artère du cou est n’est encore indiquée dans le cas tout particulier du rétrécissement important de l’artère. Nous nous tenons pour cette indication à la recommandation de la Société allemande de chirurgie vasculaire et d’angiologie.

De plus, depuis janvier 2006, nous proposons l’implantation de stent dans la fourche carotidienne lors d’indications spécifiques.

Toutes les reconstructions de vaisseaux du cou qui, en cas d’opération peu contraignante et de faible risque opératoire, peuvent éviter une apoplexie sont soumises à l’assurance qualité et la réglementation sur les exigences minimales.

Le St.-Antonius-Hospital remplit non seulement la demande relative aux exigences minimales, mais aussi le niveau de complications opératoires se situe clairement sous la moyenne nationale. Ces dernières années, le diagnostic des troubles de circulation cérébrale s’est considérablement amélioré grâce aux techniques d’imagerie par ultrason associées à la mesure du flux sanguin (sonographie duplex couleur), grâce à l’angiographie par TRM et grâce à l’angiographie par tomodensitométrie.

Les opérations de l’artère abdominale en cas d’anévrisme (élargissement) ou d’obturation ou rétrécissement, figurent entre autres parmi les opérations fortes du service.

Des chirurgiens bien formés, une durée d’intervention brève, une prise en charge compétente par un personnel qualifié et une bonne collaboration interdisciplinaire permettent de réduire le risque de l’opération et le taux de complications.

Depuis juin 2006, nous proposons également l’implantation de stent chez des patients sélectionnés atteints d’anévrisme de l’aorte.

Grâce à cela, le temps passé allongé à l’hôpital est considérablement réduit.

Le traitement des troubles de la circulation du sang affectant les artères de la jambe (claudication intermittente veineuse, jambe du fumeur) figure parmi les devoirs principaux du service.

Toutes les techniques de traitement conservatrices ou chirurgicales sont appliquées. À côté des méthodes opératoires établies (plastie, pontage), nous appliquons de plus en plus des techniques modernes mini-invasives comme la dilatation grâce au cathéter à ballonnet ou l’introduction de soutien veineuse (Stent.)

Dans ce cas, une courte hospitalisation de 2 à 3 jours suffit. Souvent cette technique mini-invasive permet d’éviter des opérations plus importantes.

Durant les quatre dernières années, nous avons multiplié par quatre le nombre des opérations dans le domaine de l’angioplastie et dans celui de l’implantation de stent, et nous procédons à plus de 150 interventions mini-invasives par an.

En plus, le traitement d'obstruction vasculaire aigüe par lyse (dissolution médicamenteuse de caillots de sang), en collaboration avec la clinique de médecine interne, est également un élément important de notre offre thérapeutique.

D’après les nouvelles connaissances scientifiques et avec les techniques mini-invasives à notre disposition, le traitement des douleurs aux varices est partiellement exécuté en ambulatoire.

Les complications liées au diabète sucré sont souvent des rétrécissements et obstructions de grands et des petits vaisseaux.

À cela s’ajoute souvent une perturbation de la sensation, si bien qu’en particulier aux orteils et aux pieds des troubles de la circulation et des plaies peuvent apparaître. Il n’est possible d’améliorer à nouveau la circulation et d’éviter l’amputation d’un membre qu’au moyen d’une thérapie conservatrice ou chirurgicale adéquate sous la prise en charge commune avec le service de diabétologie de la clinique de médecine interne de l’établissement.

Là aussi la chirurgie de pontage crural (pose d’un pontage veineux en-dessous des genoux sur des vaisseaux isolés de la jambe) a une grande importance.

La clinique de chirurgie vasculaire constitue un partenaire compétent pour le service de dialyse annexée au St.-Antonius-Hospital de même que le centre de dialyse de la ville et de la région d’Aix-la-Chapelle.

Nous proposons, 24 h/24 h, la gamme complète de traitement pour les patients sous dialyse avec les cathéters de dialyse, lors d’intervention de chirurgie corrective de shunt.

Rechercher dans tout le site:
St.-Antonius-Hospital

Akademisches Lehrkrankenhaus der RWTH Aachen

Clinique de chirurgie vasculaire

Dechant-Deckers-Str. 8
52249 Eschweielr

+ 49 2403 - 76 1814

 
St.-Antonius-Hospital Eschweiler
Dechant-Deckers-Str. 8
52249 Eschweiler
tél.: 02403 76 - 0
fax: 02403 76 -1119